Crec

Crec a la llum del dia, a l'amor de ma mare,
a la cançó del rabadà sus del serrat,
a l'humil pa de sègle, an el pobre teulat,
al clavell de pastor i les fonts d'aigua clara.

I crec a la mar blava, a l'infinit del cel,
a l'estiu ple de sol, de perfums i de força,
al castanyer que pensa i viu sota l'escorça,
a l'abella que sap el secret de la mel.

Crec a l'estela, a la maduixa bosquetana,
al plany enyoradís de l'innocent tudó,
a les Alberes, a ta glòria, Canigó,
a la bellesa de la terra catalana!...

Catégories

Bonne journée de l'Europe !

Nous célébrons aujourd'hui la journée de l'Europe. Puisque je n'en ai malheureusement pas un en tissu, je hisse notre drapeau au format électronique. Nous commémorons le discours de Robert Schuman le 9 mai 1950 à Paris, considéré comme l'acte fondateur de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier (CECA), un des avatars de ce qui deviendrait l'Union Européenne que nous connaissons aujourd'hui.

En France les gens ne semblent pas être spécialement émus et c'est bien dommage. En Catalogne Nord en particulier nous devrions tous être sensibles à l'atténuation de la frontière. Il a fallu que la Commission Européenne, qui d'habitude n'affronte pas les états avec une telle insistance, intervienne pour enlever du milieu les cabines de police du Perthus qui interrompaient la circulation sur l'autoroute, et nous rappelaient d'autres temps que nous pensions déjà loin derrière nous. Nous pouvons enfin circuler normalement, comme c'était déjà le cas en Alsace et au Pays Basque depuis des années. Il nous faut maintenant changer les mentalités des citoyens et des hommes politiques des deux côtés pour que la vie économique et sociale revienne elle aussi à la normale.

Gardarem lo tostapan

Le monde entier doit savoir que nous avons à la maison un grille-pain « Moulinex Sensoexpress Electronic » qui fonctionne. Je profite de cette entrée pour remercier les industriels de compliquer à ce point l'ouverture et la réparation d'un appareil électrique aussi basique : vis hexagonales spéciales bien cachées, manette collée empêchant l'ouverture totale du carter... Une demi-heure pour replacer correctement une pièce de plastique à moitié stupide sur laquelle le mandrin devait reposer en fonctionnement.

Refusons l'obsolescence programmée, et tâchons de réparer les appareils électriques chaque fois que possible.

Le titre de cette entrée provient du slogan occitan « gardarem lo Larzac » qui retentissait dans les années 70 dans l'Aveyron quand les paysans se sont opposés à l'extension d'une base militaire, épisode qui bien qu'il soit — peut-être — le chant du cygne de la conscience occitane et de la langue, reste à mon sens bien présent dans la mémoire collective en France.

Amusons-nous avec un Neocube

On vient de m'offrir un « Neocube ». Je vous en montrerai ici quelques unes de classiques ; vous trouverez sur le web beaucoup de vidéos détaillant diverses motifs ou constructions, il suffit de chercher « neocube » ou « neocube patterns » par exemple ; cette série est assez intéressante pour commencer.

Le cube

La forme la plus classique, la plus emblématique du Neocube. Il doit y avoir plusieurs méthodes, mais il me semble que la suivante est celle qui fonctionne le mieux. D'abord il faut disposer les sphères en une ligne que l'on divise en trois pour obtenir un triangle de 3 par 72, que l'on doublera pour former le bracelet de la photo 1 une fois fermé. Enfin on replie par carrés de six sur six, on aura alors la chance de contempler un cube fraîchement constitué.

Catégories

Correllengua 2010

Aujourd'hui nous avons célébré l'acte de clôture du Correllengua. Cette année, cela fait 351 ans que le traité des Pyrénées a été signé. Arrivé place de Catalogne, d'où devait partir la manifestation, j'ai remarqué qu'il y avait moins de monde que d'habitude : apparemment, à ce que l'on m'a expliqué, on a demandé aux gens qui devaient venir de loin de s'abstenir, en raison de possibles blocages à l'entrée de la ville dus à la réforme des retraites. Je me suis fait refiler une de ces pancartes portant l'inscription « X pel català », avec X ∈ {villages de Catalogne Nord}. Je suis tombé sur Bula d'Amunt (Boule d'Amont), qui est ce village des Aspres au pied du prieuré de Serrabonne qui possède une église romane minuscule, mais particulièrement remarquable.

J'ai eu le temps de saluer quelques connaissances, et de jeter un coup d'œil sur un étal proposant des « produits dérivés », tels que des T-shirts et des autocollants portant le slogan [« utilitza la llengua »][images] qui a un certain succès dans notre pays depuis un certain nombre d'années. Après vingt ou trente minutes, nous nous sommes mis en marche, pour passer par le boulevard Clémenceau, devant la préfecture, avant de monter par la rue de la Fusterie et de descendre jusqu'au Castillet par la rue de l'Argenterie, tout en chantant le traditionnel :

Catégories

Font Estramar

Font Estramar est le nom d'une résurgence karstique, à l'extrême nord du pays, après Salses, sur le bord de l'étang, à quelques centaines de mètres de la Porta dels Països catalans, et à quelques kilomètres de Fitou dans l'Aude. Aujourd'hui elle se trouve près de l'autoroute, mais on peut y accéder par la D900 par un tunnel qui passe par-dessous.

J'en ai découvert l'existence grâce au dernier livre de l'hydrogéologue Henri Salvayre. De fait, il s'agit de la curiosité hydrogéologique la plus importante de la Catalogne Nord, bien que comme beaucoup cela faisait des années que j'y passais à 130 à l'heure sans même le soupçonner.

C'est une cavité, aujourd'hui inondée, qui s'est formée au Messinien, c'est-à-dire il y a entre 7,2 et 5,3 millions d'annés, quand le niveau de la mer Méditerranée était plus bas — au point même d'être totalement asséchée à un certain point. Les plongeurs en ont cartographié 2750 m ; la plus grande partie du réseau de trouve entre 20 et 50 m, mais dans la partie nord l'équipe de Cyrille Brandt est descendue jusqu'à 160 m sous le niveau de la mer. On suppose que cette galerie pourrait s'enfoncer jusqu'à 300 m. L'endroit semble être assez connu dans le monde de la plongée souterraine ; jetez un œil à cette vidéo d'une plongée à Font Estramar, et à cette page web dédiée au site.

Aubépine

L'aubépine ou Crataegus est un genre appartenant à la famille des rosacées. Dans les vignes du Roussillon, comme dans bien d'autres endroits en Europe, elle cohabite avec d'autres rosacées : le prunelier (Prunus spinosa), et l'églantier (Rosa canina). Leurs baies m'ont toujours intrigué, de par leur forme, la couleur rouge qu'elles ont lorsqu'elles sont mûres, et les feuilles découpées qui les entourent (voyez l'observation ci-dessous, cliquez pour visualiser plus de photos).

Les flores citent une sous-espèce de Crataegus azarolus nommée C. ruscinonensis, qui serait donc endémique du Roussillon, mais il semblerait que celles que j'ai chez moi soient C. monogyna, reconnaissables à leur unique noyau.

Quoi qu'il en soit, toutes les espèces sont comestibles, on peut en faire du sirop ou de la gelée — crues, les baies sont trop astringeantes. Cette année, j'ai donc décidé de sortir des sentiers battus et d'utiliser un fruit un peu moins standard pour faire de la gelée. Les recettes que j'avais recommandaient de les mettre à bouillir après les avoir lavées pour les faire éclater, mais pour ma part je dois dire que, tout compte fait, cette méthode s'est révélée passablement inefficace, et que j'ai fini par les écraser au presse-purée.

Puilaurens

Le château de Puèglaurenç, ou Puilaurens en français, est un de ces fameux « châteaux cathares », comme ceux de Peyrepertuse et de Quéribus quelques kilomètres avant, et ceux de Puègverd (Puivert) et Montsegur (Montségur) en Ariège. Administrativement, il appartient au département de l'Aude, mais de fait, historiquement, Puilaurens est la continuation des Fenouillèdes.

Le mot « cathare » rappelle que le pays fut particulièrement maltraité par l'infâme Simon de Montfort, pendant la croisade des Albigeois, épisode de triste mémoire pour les terres occitano-catalanes. Pour diverses raisons, les gens s'identifient plus facilement à cette période qu'à leur appartenance au Languedoc et à L'Occitanie ; rappelons que cette dernière est une construction relativement récente, qui reste trop théorique pour beaucoup. Cependant ces constructions étaient fondamentalement à usage militaire, bien que beaucoup de gens viennent les visiter par mysticisme.

Naissance de l'informatique en tant que discipline individualisée

Dans son livre Things a Computer Scientist Rarely Talks About, Donald E. Knuth explique en quoi les informaticiens ont un point de vue spécifique, et comment ils sont apparus au milieu du vingtième siècle.

Q: You've referred several times to a computer scientist's perspective. How do you distinguish that from other points of view?

A: I have kind of a radical idea about this, but I've had it for 30 years now and still haven't found anything wrong with it. Namely, suppose someone asks “Why did computer science jell so fast during the 60s, all of a sudden becoming a department at almost every university in the world?” I answer that the reason is not to be found in the fact that computers are so valuable tools. There's not a department of Electron Microscope at every university, although electron microscopes are great and valuable tools.

I'm convinced that computer science grew so fast and is so vital today because there are people all over the world who have a peculiar way of thinking, a certain way of structuring knowledge in their heads, a mentality that we now associate with a discipline of its own. This mentality isn't sharply focused, in the space of all possible ways of thinking; but it's different enough from other ways—from the mentalities of physicists and mathematicians that I spoke of earlier—that the people who had it in the old days were scattered among many different departments, more or less orphans in their universities. Then suddenly, when it turned down that their way of thinking correlated well with being able to make a computer do tricks, these people found each other.

Catégories

Hérisson

C'est une sorte de tradition estivale, ça faisait un certain temps que je l'attendais. Enfin, je l'ai entendu il y a quelques jours, pour la première fois cette année ; mais cette nuit et les suivantes je n'ai pas pu m'en approcher. Ce soir il s'est fourré dans un endroit plus accessible et j'ai pu en prendre quelques « photos ».

À présent l'été peut s'en aller tranquillement — le plus tard sera tout de même le mieux.

Catégories